- Le Chien et l'enfant

     Le Chien et l’enfant

 

     Une bonne connaissance sur le fonctionnement comportemental du chien et les signaux de

     communication qu’il utilise permettent une meilleure intégration dans le groupe familial

     et une relation harmonieuse dans un contexte sécurisé.

 

     C’est en comprenant ce fonctionnement que le maître va pouvoir ajuster le comportement

     familial et poser un cadre structuré et cohérent permettant au chien d’identifier le jeune

     enfant comme un partenaire et non comme une proie.

 

     Le chien est capable de détecter le début de la grossesse de sa maîtresse car il sait

     de façon très performante lire les signaux transmis par les émissions hormonales et

     phéromonales de ces propriétaires (ainsi que les états émotionnels…), les modifications

     comportementales du chien  peuvent donc être très précoces et vont éclairer sa perception

     sociale. Ainsi l’arrivée de l’enfant ne sera pas une surprise pour lui mais il est très

     important de repérer ses réactions afin de déterminer si ce nouveau membre du groupe

     famille présente des caractéristiques connuesdu chien, plus exactement savoir si le chien

     « sait » ce qu’est un bébé ou si ses agissements déclenchent des réactions de peur,

     d’anxiété ou de curiosité excessive.

 

     Au fur et à mesure du développement de l’enfant, le chien sera confronté à une

     modification des attitudes de celui-ci : redressement du corps (la marche), l’utilisation

     de la main pour attraper,les premiers mots… les activités exploratoires et de jeu…

     présence des copains… l’adolescence.

 

     Il est également très important d’apprendre à l’enfant ce qu’est un animal familier,

     quelle est sa place, comment l’aborder et le respecter. L’enfant de plus de trois ans devra

     apprendre à reconnaître et interpréter correctement les signes d’irritation, de refus,

     de joies… émis par son chien et à les respecter.

 

    La plupart des enfants mordus le sont par un chien qu’ils connaissaient :

    le chien de la famille,des voisins,d’amis… On peut alors se demander comment un chien

     qui connait l’enfant en arrive à la mordre et pour quelle raison.

 

    Les raisons peuvent multiples : excitation dans le jeu, compétition, douleur, peur…

      La première des choses que nous devons faire c’est d’observer et d’identifier tous

     les messages émis par le chien. Ces messages vont nous renseigner sur son état

     d’inquiétude vis-à-vis de certainesinteractions nous donnant ainsi la possibilité

     d’y répondre.

 

     Les chiens émettent des signaux d’apaisement lorsqu’ils désirent modifier, voire arrêter

     un début d’interaction sans entrer en conflit au départ, ou bien lorsqu’ils cherchent

     à exprimer leur insécurité intérieur et leur intention de sortir si possible de cette

     interaction.

 

     Ces signaux nous renseignent sur son état émotionnel et notamment sur son inquiétude.

     Il faut alors le prendre au sérieux, le socialiser ou prendre RDV avec un professionnel

     qui sera à même d’aider à la compréhension des signaux émis par le chien.

 

    Voici quelques une des signaux d’apaisement : Un enfant entre en contact avec

     le chien ; ce dernier est en laisse et ne peut donc partir.

     Vous remarquez que le chien s’assoit et regarde au loin comme s’il ne remarquait

     pas l’arrivée  de l’enfant. Nous pouvons observer deux signaux d’apaisement que

     le chien émet à l’approche de l’enfant, vous signalant qu’il n’est pas à l’aise avec cette

     approche : le assis et le regard au loin. Il peut aussi détourner le regard, renifler…

     contourner… en fonction du contexte.

     Il ne faut pas laisser l’enfant se diriger vers lui, il y aurait non-respect du signal

     émis par le chien – qui ne désire pas pour l’instant être en contact - , ce qui aurait

     pour effet d’augmenter la sécurité du chien vis-à-vis de l’enfant.

 

     Il ne faut pas gronder le chien sous prétexte de désobéissance, nous ne

    ferions qu’ajouter du stress et contribuerions à une mauvaise association

    chien/enfant.

 

     Le bâillement et l’étirement sont des signaux d’apaisement que le chien peut également

     émettre, à la rencontre de l’enfant. Il les émet quand il ne peut se soustraire à

     l’interaction.

 

     Tous les chiens mordeurs ont émis en amont ses signaux d’apaisements. Méconnus, ils n’ont

     pas été reconnus par les maîtres et le chien se voit bien souvent au fils du temps confronté

     à une peur qui augmente sans possibilité de contrôler la source de sa peur : l’approche de

     l’enfant. Le dernier moyen pour lui est tout naturellement la morsure.

 

    On ne doit jamais forcer un chien au contact. Le premier des comportements que

     l’on doit apprendre à un chien qui a peur ou bien qui exprime de la crainte vis-à-vis

     d’un enfant est de partir. Le meilleur moyen pour apprendre quelque chose à un chien

     est de lui en donner envie…

 

Nous portons donc notre attention sur une bonne socialisation

du chien, une sensibilisation des parents et des propriétaires

au problème ainsi que l’éducation des enfants dans leur relation

àl’animal.Nous proposons d’intervenir au sein de la

famille à leur domicile…

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site