- Ecole Chiot Explication comment ça marche

L'école du chiot a pour but d'éveiller le chiot, de lui ouvrir l'esprit, de lui apprendre à supporter les stress qu'il subira dans son existence, de répondre correctement à quelques ordres simples en s'amusant avec son maître.

Dans cette méthode, on respecte l'animal, on établit une complicité avec lui, on fait preuve d'empathie (se mettre à la place du chien) pour essayer de le comprendre.

Lorsqu'on assiste à une séance de l'école du chiot, la première chose qui frappe c'est l' aspect ludique , les maîtres s'amusent autant que leurs chiots, un comportement positif fait uniquement de signaux de plaisir, sans contrainte, mais le plus drôle, c'est que ça marche. Le jeu semble avoir une dimension magique pour favoriser les apprentissages car tout est permis en apparence, il n'y a pas de ridicule pour le maître ou d'appréhension pour le chiot.

On est surpris de voir que des chiots de 2 mois peuvent si vite acquérir une éducation de base, comme le rappel, la marche au pied, les positions assis, couché, debout, le rapport d'objet, etc… Avec une exécution rapide, joyeuse et précise.

L'incompréhension entre le chiot et sa famille humaine peut mener à une tension génératrice d'anxiété qui lui fait produire des réponses inadaptées : aboiements, comportement destructeur, etc…. Lorsque la situation devient insoutenable, les propriétaires en arrivent aux décisions extrêmes : abandon, euthanasie.

Un chiot qui a la chance de fréquenter l'école du chiot, a toutes les chances d'intégrer la vie de ses maîtres et celle de notre société dans les meilleures conditions.

            Elle correspond à la maternelle chez les enfants.

            Grâce à une éducation précoce axée sur le jeu, tous les chiots apprennent à s’intégrer

            dans la société humaine et leurs  maîtres s’exercent à les comprendre et à les diriger

            La sociabilité 

1.      En jouant en liberté les chiots continuent à travailler leur langage canin, qu’ils avaient commencé à apprendre avec leur mère, leurs frères et leurs sœurs. Ils continuent ainsi leur imprégnation à l’espèce.

2.      La sociabilité aux étrangers est encore plus importante et il est intéressant d’introduire parmi les chiots, des catégories d’humains différentes : Adultes (hommes et femmes), enfants adolescents, enfants en bas âge (attention aux excès de zèle avec griffes et léchages).

3.      On peut également s’amuser à déguiser certains d’entre eux avec uniforme, casque, blouse, masque de carnaval, etc. En aucun cas le futur chien ne doit craindre tel ou tel humain.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site